Nous partons, cinq européens, un americain, six asiatiques, en mini bus tôt le matin. 1000 roubles les 6h de trajet pour rejoindre Olkhon, la plus vaste ile sur lac au monde, 70 kms de long. Nous traversons d'abord la taïga, la forêt russe, ici elle est de pins, dont une espèce qui perd ses aiguilles, donnant en automne des couleurs jaunes et orangés, et d innombrable bouleaux. 

La toundra suit et semble s'étirer à l'infini, je m attend presque à voir un panneau ' end of roads, next is artic', mais il est encore loin. Nous mangeons dans une de ces stations relais de route national, des russes asiatiques tiennent la baraque. J'amuse la galerie.
Nous prenons au ferry, quelques kilomètres seulement, c'est magnifique. Le temps est de nuages et de puits de soleil, il fait frais, mais finalement assez sec: le froid n est pas mordant.
Nous arriverons une heure plus tard, en suivant une route de terre, doublé de temps à autre par les mini bus locaux circulant à toute ber zingue. Le paysage : de la steppe, celle du loup sans doute.

20170928_134522

20170928_135415

20170928_135944

20170928_170015

20170928_140332

Je passe quatre nuit à khujir, j y fais du vélo, je prend des photos, et suit l excursion bon enfant à la pointe nord de l ile. Le lac à quelque chose de fantastique, il est presque hypnotique, est-ce les vagues qui se répercutent de côté en cote, est-ce la lumière si particulière des quinze heures au soir, est-ce monsieur de vingt millions d années qui raconte son histoire ? Je passerai un de mes meilleurs moment assis dans les herbes, à la brise, à comptempler ce qu il est si facile d'appeler la mer ...
L'ile est terre de chamanisme. Il est dit qu'on ne devient pas chaman, on l'est, et durs sont tourments de celui ou celle qui refuse sa destinée: parler avec les esprits, et soigner ! Je ne trouverai pas comment en rencontrer.
Khujir est pleine de maison de hôte, je recommande 'chez Olga', pas cher et agreable, ou j ai fait la dernière nuit. Il y a dans la ville de nombreux chiens, dont une meute étrange qui court la nuit. La pharmacie permet de retirer de l argent, je n'avais pas prévu assez. Un magasin de fourrure 'de l espace', une grande maison de hote créé par un français ou on boit du vin chaud et du grog, une station meteo ...
Je fais des photos avec les chinois au soleil couchant, je soupire de l'americain un brin evangeliste. Avez les frenchies, nous passerons une soirée sur la plage, comme des ados, avec de la bière et de la vodka. Même à minuit, l'amplitude de temperature est faible, c est tres agréable, les étoiles et la demi lune nous accompagnent ... Splendides instants.

20170928_175733

20170929_101807

20170929_105653

20170929_103500

20170929_111232

20170929_154758

20170929_155220

20170929_162911

20170929_171813

20170929_173142

20170929_173336

20170929_175912

20170929_180531

20170930_104931

20170930_105751

20170930_113934

20170930_114935

20170930_132254

20170930_133053

20170930_172926

20170930_183717

20171001_180108


Et la question donc ? Et alors, j'en suis un, de chaman ? Et bien non, le lac m'a accueilli, mais le rocher ne voulait pas de moi, le voyageur un peu poète n'était sans doute pas là pour ça ...

Je rentrais à Irkoutsk, et partait direction la mongolie après une journée d'emplettes.

20171002_112248